FOOTBALL CLUB NEUVILLE ST REMY : site officiel du club de foot de NEUVILLE ST REMY - footeo

Football - C1 : l'OM cède au bout du

12 décembre 2013 - 08:14

Football - C1 : l'OM cède au bout du suspense face à Dortmund

Réduits à dix contre onze dès la 34e minute, les Marseillais ont tenu en échec Dortmund avant de céder en fin de rencontre sur un but de Grosskreutz (87e).

Par Antoine Grenapin
L'OM, ici après l'égalisation de Diawara (14e), aura tenu longtemps face à Dortmund avant de céder.L'OM, ici après l'égalisation de Diawara (14e), aura tenu longtemps face à Dortmund avant de céder.©BERTRAND LANGLOIS / AFP

L'Olympique de Marseille devient la première équipe française à ne pas avoir remporté un seul point en Ligue des champions. Au-delà de la statistique, les supporteurs phocéens ont retrouvé la combativité et l'esprit de gagnant qui s'accolent si bien à l'histoire de leur club. Car les Marseillais, même réduits à dix pendant plus de soixante minutes, ont réussi à tenir et à mettre en doute le finaliste de la saison passée. Certes, Marseille s'est incliné et quitte la Ligue des champions. Mais avec la fierté de s'être battu jusqu'au bout.

Payet, deux jaunes en deux minutes

Lors des premières minutes de la rencontre pourtant, Marseille souffre. La sanction est rapide : servi par Reus, Lewandowski résiste à Lucas Mendes et trompe Mandanda d'un piqué (0-1, 3e). La soirée s'annonce longue pour les Marseillais qui réagissent contre le cours du jeu. Sur un coup franc de Payet, Khalifa tente une tête et Diawara, qui a suivi, parvient à égaliser (1-1, 14e). Le match s'emballe et les phases offensives se multiplient, des deux côtés. Mais ça, c'était avant l'expulsion de Payet. Le milieu offensif phocéen écope de deux cartons jaunes en autant de minutes, d'abord pour un tacle en retard (32e), puis après une simulation dans la surface de réparation (34e). Une dernière décision plus que discutable qui enflamme le Vélodrome. Mais l'équation, elle, se complique pour l'OM.

 Les innombrables tentatives du Borussia

 D'autant qu'après la pause, les Marseillais doivent faire face aux offensives régulières et incisives des Allemands. Mkhitaryan sert parfaitement Lewandowski qui manque d'armer sa frappe (47e) avant que Mandanda ne s'impose dans les airs devant l'intenable Lewandowski (52e). L'attaquant star de Dortmund va ensuite manquer l'immanquable : après avoir gagné son duel avec le portier marseillais, le but s'offre à lui, mais l'Allemand manque le cadre (67e).

 Quelques minutes plus tard, le stade Vélodrome exulte : les spectateurs et les joueurs apprennent via les écrans géants que Naples mène devant Arsenal grâce à un but d'Higuain. L'espoir est grand, car Marseille peut contribuer à éliminer le Borussia ! De quoi donner de la voix aux supporteurs et un zeste de motivation aux Phocéens, désireux de briser le rêve de Dortmund. Ainsi, Cheyrou trouve Gignac dans la surface de réparation, mais sa frappe est bien captée par Weidenfeller (77e). L'accalmie pour l'OM est néanmoins courte, bien trop courte. Le Borussia reprend alors le siège de la moitié de terrain marseillaise. Schieber, après un centre de Mkhitaryan, décale vers Grosskreutz qui trompe Mandanda (87e). Le défenseur libère son équipe au bout du suspense et permet au Borussia de poursuivre l'aventure.

 Pour ce premier match de José Anigo sur le banc marseillais, les Phocéens ont donc livré une rencontre solide. Malgré la frayeur et les multiples occasions adverses, ils ont tenu et se sont battus, même à dix contre onze. De quoi donner de l'espoir à un groupe revanchard avant d'aborder "le choc des olympiques", dimanche, face à Lyon (en direct dès 21 heures sur Le Point.fr). L'occasion de mettre un terme  à une série de trois défaites consécutives et de confirmer le visage affiché ce mercredi soir.

 

Commentaires

SUIVI DU SITE FCN

 

 NEW: 01/11/2017

le site FCN atteint les 1 626 035 visiteurs ...

  

Merci à tous d'être derrière et

 avec le FCN Footeo depuis le 17 Mars 2011....

  

22739 visiteurs au mois de

Octobre 2017