EQUIPE DE FRANCE : Mondial 2014

6 décembre 2013 - 20:02

la France heureuse au tirage

Mondial 2014 : la France heureuse au tirage

 

 HERE YOU GO ! COMMENT WITH YOUR FAVOURITE TEAM !

 

in Share

 

- Panoramic

Le groupe E, avec le Honduras, la Suisse et l'Equateur, est largement à la portée des Bleus. Premier match : le 15 juin à Porto Alegre.

Sauvée des eaux. L’équipe de France peut s’estimer heureuse d’avoir été reversée dans le groupe E, celui de la Suisse, la tête de série présumée la plus faible, le Honduras et l’Equateur. La poule sans doute la plus abordable du Mondial 2014. En se classant à la première place, les Bleus pourraient entrevoir un 8e de finale dans leurs cordes contre le deuxième du groupe F (Argentine, Nigeria, Iran, Bosnie-Herzégovine) et espérer un choc contre l’Allemagne en quarts de finale. Mais avec l’équipe de France, le meilleur n’est jamais certain. Ainsi, malgré un tirage relativement clément en 2010 (Uruguay, Mexique et Afrique du Sud), les Bleus avaient été la risée du Mondial sud-africain. Un fiasco qui depuis leur colle à la peau.

Après avoir hérité d’adversaires largement à leur portée vendredi à Costa do Sauipe, un nouvel échec au premier tour du Mondial brésilien aurait quelque chose de désespérant. Même si une mauvaise surprise n’est jamais à exclure tant les Bleus ont fait preuve de fébrilité durant la campagne de qualification avec notamment un match aller raté en Ukraine lors des barrages, une élimination au premier tour parait hautement improbable. Ni le Honduras (41e au classement Fifa), qui participera à la troisième Coupe du monde de son histoire, ni l’Equateur (23e Fifa), qui a fini quatrième des qualifications de la zone Amsud ne peuvent être perçus comme des obstacles insurmontables sur le chemin de l’équipe de France.

La Suisse, seul rival dangereux
La Suisse d’Ottmar Hitzfefd (8e Fifa), qui sort d’un parcours qualificatif quasi-parfait (7 victoires, 3 nuls), peut en revanche être considérée comme un rival dangereux en vue de la première place du groupe, nécessaire pour éviter un 8e de finale d’enfer face à l’Argentine de Leo Messi. Lors du Mondial 2006 en Allemagne, les Bleus de Zidane avaient d’ailleurs été devancés par la Nati avec laquelle elle avait fait un triste match nul lors de son entrée en lice à Stuttgart (0-0). Au Brésil, les Bleus débuteront la compétition face au Honduras le 15 juin à Porto Alegre. Une mise en action avant de disputer la finale du groupe contre la Suisse le 20 juin à Salvador puis d’affronter l’Equateur le 25 juin au Maracana de Rio de Janeiro.

Chaleur et stades éloignés évités
A condition que l’affaire ne tourne pas à la catastrophe, les Bleus bénéficient quasiment d’un menu à la carte puisque le Groupe E leur permet également d’éviter les chaleurs et les stades éloignés du Nord et de l’Amazonie. Du coup l’option prioritaire posée sur leur camp de base de Ribeirao Preto, ville de 700.000 habitants situés dans l’Etat de Sao Paulo, va être levée puisque sa position centrale permettra aux Bleus de réduire les temps de vols.

La France peut remercier la Fifa d’avoir décidé de procéder à un pré-tirage au sort au lieu de mettre d’office la moins bien classée à son classement mondial pour désigner l’équipe européenne du Pot 2. Les forces du destin ont en effet été contraires à l’Italie qui devra défier l’Angleterre et l’Uruguay, 4e en 2010 et vainqueur de la Copa America. Un groupe D très relevé dont le Costa Rica fait figure de victime expiatoire. Dans la poule A, le Brésil aura lui un premier tour pas facile mais à sa main avec le Cameroun, la Croatie et le Mexique. Les Auriverde disputeront le match d’ouverture le 12 juin à Sao Paulo face aux Croates.

Placés dans le groupe B, les tenants du titre espagnols rejoueront un remake de la finale de la dernière édition du Mondial contre les Pays-Bas (le 13 juin à Salvador) avant d’enchaîner contre le Chili et l’Australie. Dans la poule G, l’Allemagne n’aura pas non plus la tâche aisée avec le Portugal de Cristiano Ronaldo, des retrouvailles avec son ancien sélectionneur et buteur Jürgen Klinsmann à la tête des États-Unis, et le Ghana, quart de finaliste en Afrique du Sud.

Le tableau des groupes :
Groupe A : Brésil, Croatie, Mexique, CamerounGroupe B : Espagne, Pays-Bas, Chili, AustralieGroupe C : Colombie, Grèce, Côte d'Ivoire, JaponGroupe D : Uruguay, Costa Rica, Angleterre, ItalieGroupe E : Suisse, Equateur, France, HondurasGroupe F : Argentine, Bosnie, Iran, NigeriaGroupe G : Allemagne, Portugal, Ghana, Etats-UnisGroupe H : Belgique, Algérie, Russie, Corée du Sud

Commentaires

SUIVI DU SITE FCN

 

 NEW: 18/07/2017

le site FCN atteint les 1 557 246 visiteurs ...

  

Merci à tous d'être derrière et

 avec le FCN Footeo depuis le 17 Mars 2011....

 gif-foot-6-gratuit  

20820 visiteurs au mois de

Juin 2017